Contactez-nous

Actualité

« On est pareil », la campagne de SOS Racisme qui fait (déjà) polémique

En lançant une campagne pour dire que l’« On est pareil » pour contrer les idées du Front National, SOS Racisme s’est une fois encore totalement loupé.

Publié

le

« Non à la haine, non à Le Pen. » Dans sa nouvelle campagne, SOS Racisme a décidé de vanter une France multiethnique pour dire non à l’extrême droite. L’association rappelle que la mobilisation contre le FN n’est aujourd’hui plus autant au rendez-vous que dans les années 1980, « comme s’il y avait une forme d’atonie » se désole SOS Racisme. Montrer une France « unie et heureuse de sa diversité » serait donc, selon l’association, un moyen de contrer le FN. Sauf que, déjà, cette campagne fait polémique. Il faut dire que l’association est, quoi qu’elle fasse, très controversée : SOS Racisme est considéré comme un pseudopode du Parti socialiste, qui n’est donc pas totalement étranger à la montée du Front National. De plus, l’association compte dans ses rangs des personnes sulfureuses comme Mohamed Sifaoui, qui n’est jamais à cours de blagues racistes et islamophobes sur son compte Twitter.

« Heureusement qu’on n’est pas tous pareils »

Mais cette fois, c’est le message qui ne passe pas. Etienne Choubard, blogueur souvent juste plus connu sous le nom de Bobig, regrette que cette campagne « fleure bon le début des années 80. » Une campagne dans laquelle les noirs et les personnes d’origine maghrébine ont bien sûr le second rôle : « Moi ‘le blanc’ et ‘mon pote’ les autres qui n’ont pas la même couleur, écrit Bobig. On est blancs dans un pays de blancs et on accepte comme potes les gens de couleur. » Voilà, en substance, le message de la campagne qui n’a pas vraiment plu aux internautes qui trouvent que le message, « On est pareil », n’est pas totalement vrai dans la vie de tous les jours. « On est pareil, sauf quand il s’agit de déposer des dossiers d’appart’, des candidatures pour des écoles, pour un poste dans nos compétences… », déplore une utilisatrice de Twitter. « On est pareil sauf quand tu fais tranquillement tes courses et que tu te prends des insultes racistes et que personne ne réagit », continue une autre. Certains déplorent que pour combattre le racisme, SOS Racisme utilise ainsi… le racisme. Bobig le résume très bien : « Non, on n’est pas tous pareil et c’est justement ça notre richesse : notre différence. Accepter les différences est beaucoup plus fort que d’être tous pareil. » Quant à la conclusion du blogueur, elle est certainement la meilleure réponse au slogan de SOS Racisme : « Heureusement qu’on n’est pas tous pareils sinon on risquerait tous de ressembler à des cons.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une