Dimanche matin, des femmes palestiniennes et israéliennes ont marché, en Israël et en Cisjordanie, pour demander la fin du conflit israélo-palestinien. Ces femmes étaient habillés en blanc pour symboliser la paix. Elles étaient plus de 30 000 à participer à cet événement organisé par l’organisation Women Wage Peace qui voulait montrer que « les femmes comptent », indique CNN. L’ONG a été fondée juste après la guerre de Gaza il y a trois ans. Ses fondatrices ont voulu montrer que, au-delà des négociations entre dirigeants, les populations locales peuvent également avoir un rôle à jouer dans la résolution du conflit, et particulièrement les femmes. Les participantes à la marche ont tenu à appeler Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Netanyahu à les écouter. Elles déplorent que les deux dirigeants ne se soient rencontrés qu’une fois ces dernières années, n’échangeant qu’une poignée de mains lors des funérailles de l’ex-président israélien Shimon Peres, en septembre dernier. Les initiatrices de cette marche ont également lancé un appel aux Etats-Unis qui ont tout intérêt, selon elles, à faire aboutir un accord de paix dans la région.