« Un citoyen a été fait martyr à Al-Aroub, il a été la cible d’un tir par balle et a été transporté à l’hôpital », a rapporté le ministère palestinien de la Santé, alors que des sources locales ont fait état de tirs des forces israéliennes dans ce secteur.

L’armée israélienne n’a pas répondu aux sollicitations de l’AFP.

Selon des sources hospitalières palestiniennes, un homme de 22 ans a été atteint par balle à la poitrine lors des affrontements dans ce camp de réfugiés palestiniens situé entre Bethléem et Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée.

L’homme a été transporté d’urgence à l’hôpital Al-Ahli de Hébron où son décès a été constaté, selon ces responsables.

Plusieurs marches ont lieu lundi en Cisjordanie, territoire occupé par Israël, pour commémorer le 15e anniversaire de la mort de Yasser Arafat.

Dans au moins deux endroits, Al-Aroub et Al-Fawwar, des affrontements ont été constatés avec les forces israéliennes, selon le Croissant rouge palestinien.

Héros national qui a incarné des décennies durant la lutte pour l’indépendance des Palestiniens, Yasser Arafat est décédé en France le 11 novembre 2004, à 75 ans, les Palestiniens accusant Israël de l’avoir empoisonné.

Une enquête française n’a pas trouvé de traces validant cette hypothèse mais elle est endossée par les Palestiniens qui s’en tiennent à une autre investigation, suisse, s’orientant vers un empoisonnement.