Contactez-nous

International

En Palestine, musulmans et chrétiens scandent : « Nous sommes un seul peuple »

Après l’annonce de Donald Trump concernant Jérusalem, chrétiens et musulmans se sont unis pour dénoncer cette décision. Le pape a appelé à la « sagesse. »

Publié

le

Qu’a pensé la communauté chrétienne de Palestine de l’annonce de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël ? Si les médias du monde entier ont recueilli l’avis des musulmans, ils sont peu nombreux à s’être demandé ce que les chrétiens ont fait en guise de protestation. Moins d’une heure après l’annonce de Trump, ils ont protesté en éteignant les lumières du sapin de Noël posé à l’extérieur de l’église de la Nativité de Bethléem, lieu de naissance de Jésus.

Reuters indique notamment que, lors d’une messe à l’église catholique assyrienne de Jérusalem, Fredrick Hazo a accusé Donald Trump de « faire souffrir le monde entier » et a appelé le président américain à revenir sur sa décision. Le musicien palestinien a affirmé : « Nous sommes unis. Chrétiens, musulmans, nous sommes un seul peuple. » En juillet déjà, Fredrick Hazo avait protesté aux côtés des musulmans contre l’installation des portiques de sécurité par Israël à la mosquée al-Aqsa.

Les chrétiens représentent environ 1 % de la population palestinienne à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Dans les heures qui ont suivi la déclaration de Donald Trump, le pape François a demandé que le statu quo de Jérusalem soit respecté. Le Saint-Père a lancé « un appel à la sagesse et la prudence. »

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité