Ce samedi soir, la Commission théologique de la Grande mosquée de Paris et le bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM) étaient réunis dans l’enceinte du lieu de culte parisien. Le recteur Dalil Boubakeur et le président du CFCM, Ahmet Ogras, ont tour à tour pris la parole pour annoncer la date du Ramadan, qui débutera donc le lundi 6 mai.


Une annonce qui a suivi de peu celle de l’Arabie saoudite, où la Lune n’a pu être aperçue. La Cour suprême saoudienne avait confirmé que le Ramadan débuterait lundi et non ce dimanche. Les Emirats arabes unis avaient, eux aussi, suivi l’avis du comité d’observation de la Lune à La Mecque. La Grande mosquée de Paris, le CFCM et les différentes fédérations françaises affirment s’être basées sur les avis des Observatoires de Paris et de Belgique, ainsi que des pays musulmans. De leur côté, plusieurs pays asiatiques tenteront d’observer la Lune ce dimanche soir. Ce sera également le cas en Algérie, où la Nuit du doute est fixée pour ce dimanche 5 mai.