Un Observatoire de la laïcité décrié face à la meute