Contactez-nous

Politique

Pour le NPA, « Macron drague les cathos et tous les réacs »

Suite à la visite d’Emmanuel Macron au Vatican, l’extrême gauche a dénoncé une entorse à la laïcité. Le NPA estime qu’il s’agit là d’« une véritable opération de séduction à l’égard de l’électorat catholique ».

Publié

le

Le voyage d’Emmanuel Macron au Vatican n’est pas passé inaperçu. Outre des discussions notamment sur la laïcité et sur la politique migratoire de l’Europe, le président français a reçu des mains du pape le titre de « premier et unique chanoine d’honneur de la basilique Saint-Jean de Latran. » Une tradition depuis Henri IV. Tout comme la visite au pape : à l’exception de Georges Pompidou, chaque président de la Ve République a pu rencontrer, en audience privée, le Souverain Pontife. Bien que ce titre soit donc une habitude, plusieurs personnalités politiques se sont insurgées contre cet événement.

A commencer par le député de La France insoumise, Alexis Corbière, qui a estimé que cette « pratique tombée en désuétude pendant près de 200 ans » est inadmissible. Car, explique l’élu, « le président de la République doit être le premier des laïcs. » Même son de cloche du côté de Jean-Luc Mélenchon qui a estimé la remise de ce titre « irrespectueuse pour la laïcité de la République. » De quoi passablement énerver le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui rappelle qu’« accepter de recevoir le titre de chanoine du Latran n’est pas un acte d’allégeance religieuse mais la réponse d’un honneur adressée par un Etat (…) à un chef d’Etat. »

« Une véritable opération de séduction à l’égard de l’électorat catholique »

Mais les plus virulents à l’encontre d’Emmanuel Macron ont sans aucun doute été les membres du Nouveau parti anticapitaliste (NPA). Dans un billet publié sur le site du parti, Marie-Hélène Duverger écrit : « A croire que le costume de président des riches ne suffit plus à Macron et qu’il rêve de porter le manteau des rois de droit divin ! Cela en dit long sur ces dirigeants bourgeois qui nous assomment de discours sur la laïcité républicaine uniquement lorsqu’il s’agit de dénoncer le danger islamiste mais qui flattent les officines religieuses catholiques. »

La membre du NPA déplore également « la main tendue aux cathos. » Car, selon elle, «  derrière ces signes ostentatoires d’un attachement réel ou bien simulé aux à ces vieilles fariboles datant de l’époque où la France était ‘la fille aînée de l’Église’, il y a une véritable opération de séduction, entamée depuis son élection par Macron, à l’égard de l’électorat catholique, capté traditionnellement par la droite. » Marie-Hélène Duverger reproche dans le même temps aux députés LREM le vote en faveur du retrait des associations religieuses de la liste des groupes d’intérêt. « Des cathos aux fachos, la sainte alliance est en marche ! », conclut la membre du NPA.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité