Dans le but de normaliser, réglementer et contrôler le marché halal en Espagne, l’Institut Halal basé à Cordoba coopère avec les autorités de standardisation espagnoles afin de développer de nouvelles réglementations relatives au marché florissant du halal. Selon Hanif Escudero, le directeur de Halal Standardisation, « c’est la première fois qu’un comité technique de standardisation aborde à la fois les aspects techniques et religieux. »

Dans le but de normaliser, réglementer et contrôler le marché halal en Espagne, l’Institut Halal basé à Cordoba coopère avec les autorités de standardisation espagnoles afin de développer de nouvelles réglementations relatives au marché florissant du halal. Selon Hanif Escudero, le directeur de Halal Standardisation, « c’est la première fois qu’un comité technique de standardisation aborde à la fois les aspects techniques et religieux. »

Comment réglementer le secteur du halal

Dans une réunion tenue la semaine dernière, l’Institut Halal du Comité Islamique d’Espagne, basé à Cordoba, en partenariat avec l’Association Espagnole de Standardisation et de Certification (AENOR), s’est mis d’accord sur les récentes activités de standardisation ayant trait à la nourriture halal. Cette réunion s’est tenue grâce au soutien des principales associations musulmanes, des consommateurs, des producteurs et de l’administration espagnole. M. Escudero a souligné que le Comité Technique de Standardisation Halal est l’organisme créé pour cette activité. Son secrétariat sera mené par l’Institut Halal, pour le compte du Comité Islamique d’Espagne. L’Institut Halal est l’organisation islamique et scientifique dédiée à la normalisation, à la régulation et au contrôle du marché de la nourriture halal en Espagne.

Selon Hanif Escudero, l’Institut Halal permettra d’apposer une Marque de Garantie Halal, « un concept englobant les bonnes pratiques et les comportements acceptables, en accord avec la Charia – la loi islamique. »

La nourriture halal en Espagne : un marché de 620 millions d’euros

Selon le Comité Islamique d’Espagne, la population musulmane est estimée à 1,4 million de personnes, soit environ 3% de la population. L’Islam est la deuxième religion du pays derrière le Christianisme. D’après le responsable de l’Institut Halal, « le marché halal, au niveau international, croît de 10 à 12% annuellement. Concernant la nourriture halal en Espagne, ce segment concerne près de 2 millions de consommateurs et le marché est estimé à 620 millions d’euros, généré par plus de 240 industries, avec 500 produits certifiés et plus de 600 commerces de détail. »

Le premier objectif du Comité Technique de Standardisation Halal consistera à suivre les standards européens concernant les exigences en matière de nourriture halal : l’utilisation d’additifs, l’abattage des animaux et leur bien-être, la traçabilité ou la labellisation. Outre la mise en application des normes européennes, l’Institut Halal a lancé l’idée d’organiser plusieurs groupes de travail afin d’étendre le spectre de la labellisation à d’autres secteurs, comme les boissons, le tourisme halal, les cosmétiques ou la finance. En effet, divers biens et services peuvent être certifiés halal, à l’instar des produits cosmétiques, des vêtements et des services financiers. Quant à la nourriture halal, elle n’est pas seulement consommée par les quelques 1,5 milliard de musulmans de par le monde, mais aussi consommée par au moins 500 millions de non-musulmans.

Source : ici

Crédit photo : 

Yassine Bannani

Laisser un commentaire