Aux Emirats Arabes Unis, la demande croissante pour des denrées alimentaires emballées offre de nouvelles opportunités dans le marché national de la nourriture halal.

Aux Emirats Arabes Unis, la demande croissante pour des denrées alimentaires emballées offre de nouvelles opportunités dans le marché national de la nourriture halal.

Nourriture halal dans le monde : un marché florissant

Le marché de la nourriture et de la boisson halal est en train de devenir très populaire dans le monde : son marché est estimé à 1100 milliards de dollars en 2013. C’est le constat de l’étude menée conjointement par Thomson Reuters et Dinar Standard, révélé par un rapport de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Dubaï. Ce rapport revête une  importance particulière tandis que les préparations vont bon train pour l’organisation du 10e Forum mondial de l’économie islamique (WIEF) qui se tiendra du 28 au 30 octobre 2014 à Dubaï. Ce forum sera axé autour de la nourriture halal, un composant majeur de l’économie islamique.

Le marché de la nourriture halal comprend une grande variété de produits, allant du poulet ou du bœuf crus aux aliments transformés en passant par les boissons. Le rapport de la chambre estime qu’en 2012, le marché de la nourriture et de la boisson halal représentait pour 16.6% du marché mondial de la nourriture et de la boisson. Ceci souligne la prise de conscience opérée par les acteurs du marché quant à l’importance de principes sains et durables qui sont au cœur de la production de la nourriture halal. Les perspectives de ce marché restent bonnes quand on sait qu’il pèsera pour 1600 milliards de dollars d’ici 2018, soit une croissance annuelle de 6.9%.

Selon le président de la Chambre de Dubaï, Abdul Rahman Saif Al Ghurair, « nous voyons des opportunités pour renforcer l’industrie de la nourriture halal. Le résultat de la recherche sur le marché de la nourriture halal est d’une importance capitale pour les entreprises émiratis opérants sur le secteur, d’autant que la nourriture halal est un pilier de l’initiative lancée en 2013 visant à faire de Dubaï la capitale de l’économie islamique. »

La nourriture halal aux Emirats Arabes Unis : un marché en pleine croissance

D’après le rapport de la Chambre de Dubaï, le marché de la consommation de nourriture halal aux Emirats Arabes Unis (EAU) était estimé à 20 milliards de dollars en 2012. La viande halal représente une part importante de ce marché dominé principalement par la viande crue (78.7%), loin devant les viandes préparées (21.3%).

La plupart des viandes vendues aux EAU sont crues. Autour de 43.8% de cette viande est distribuée dans le circuit de la grande distribution, tandis que 47.9% passe par le circuit de la restauration (restaurants, hôtels,…).

Soulignant la préférence des résidents émiratis pour les plats préparés, l’étude montre qu’il s’est vendu pour 3 milliards de dollars de plats préparés en 2013 en EAU. La demande croissante pour ce type d’aliments devrait porter le nombre de ces ventes à 3.8 milliards d’ici 2018, soit une croissance de 4.78% par an.

Mondialement, les marchés de l’industrie de la nourriture halal croissent principalement dans les pays du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) ainsi que dans le Sud et le Sud Est de l’Asie. L’Indonésie est le plus grand marché, d’une valeur de 197 milliards de dollars en 2012, talonné par la Turquie dont le marché est estimé à 100 milliards.

Le rapport met en lumière le potentiel des entreprises émiraties à se fournir en matière première peu coûteuse à travers de nombreux pays du globe. Ces matières premières peuvent ensuite être transformées et revendues sur les marchés internationaux. Etant donné la forte croissance démographique attendue dans les pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine, les entreprises peuvent espérer une solide augmentation de la demande.

Etant un centre majeur de la nourriture halal, Dubaï importe de la viande à partir d’un grand nombre de pays. Le Brésil représente plus de la moitié des importations de viande en 2013, fournissant 166 milliers de tonnes (MT) sur un total de 314 MT, soit 53% des parts de marché. Les Etats-Unis se placent à la deuxième place du podium, avec 14% des parts de marché, soit 43 MT. L’Australie se place troisième avec 27 MT, soit 9% du volume exporté vers Dubaï.

Seuls 10% de la viande importée à Dubaï est réexportée, la majorité étant destinée à un usage domestique. Ces importations suivent l’augmentation ou la diminution de la population à Dubaï, avec des pics d’augmentation en 2007 et 2008, lors du développement rapide de l’émirat, et des diminutions records lorsque la demande en main d’œuvre chuta en 2009 et 2010, conjointement liée à l’essor de la crise économique mondiale.

La croissance passera par la diversification

Les opportunités d’affaire dans le marché mondial de la nourriture halal ne sont pas limitées à la production alimentaire, mais englobent la chaîne de valeur de la nourriture halal dans son intégralité. Cette chaîne de valeur inclus les intrants comme les graines ou les engrais, les fermes élevant du bétail, les entreprises fournissant des technologies pour la production alimentaire, les sociétés de logistique livrant les denrées périssables, les importateurs de nourriture et enfin les détaillants distribuant les produits halal. L’innovation apportée dans cette chaîne de valeur pourrait donc être un moteur utile quant à la recherche de nouveaux marchés et de meilleurs profits.

L’accélération de la croissance de l’économie de Dubaï et des EAU dans les années qui viennent mènera à l’accroissement du besoin en main d’œuvre. L’augmentation de la population augmentera mécaniquement les importations en nourriture, avec en particulier la viande qui constitue une base du régime alimentaire de la population.

Source : ici

Yassine Bannani

Laisser un commentaire