Le groupe alimentaire norvégien Nortura a obtenu une certification halal pour son procédé d'abattage rituel qui utilise l'euthanasie.

Dans les pays nordiques, les professionnels de l’agroalimentaire s’adaptent à l’évolution du marché en se mettant au halal. Les nouveaux arrivants se voient dans l’obligation de transformer leur processus de production en vue de répondre aux préceptes de la Chariaa. Dans quelle mesure s’adaptent-ils aux règles islamiques et dans quelle mesure adaptent-ils l’Islam à leur mode de production ?  Nortura, le principal fournisseur de viande et œufs en Norvège, vient d’obtenir une certification halal de la part du Conseil islamique en Norvège pour sa nouvelle méthode d’abattage par euthanasie. 

Euthanasie : réellement halal ?

Les animaux seront donc systématiquement étourdis avant l’abattage dans les usines du groupe alimentaire norvégien Nortura. L’entreprise s’est positionnée, dans le sillage de la directive européenne concernant l’abattage, tout en n’appliquant pas la dérogation pour l’abattage rituel. En effet, les responsables du groupe se sont engagés vis à vis du Conseil islamique en Norvège sur le fait que l’animal soit encore vivant après l’euthanasie. Elin Ytterdahl Tohje, le porte-parole de Nortura explique : « Nos méthodes suivent toutes les directives fixées par le Coran et la Norwegian Food Safety Authority. Tant que l’animal a une activité cardiaque, il est considéré comme vivant. Ceci est notre accord avec le Conseil islamique de Norvège« . Face à cet engagement, Mehtab Afsar, le secrétaire général de l’organisme certificateur, a déclaré : « L’élément important pour nous est que la viande halal suive consciencieusement les règles d’abattage rituel. Cette nouvelle procédure de Nortura qui utilise l’euthanasie ne viole pas nos traditions » . Le groupe agroalimentaire Nortura a adhéré aux règles de l’abattage halal : un musulman est chargé de contrôler le processus d’abattage tout en veillant à ce que la tête de l’animal soit face à la qibla. Mais est-ce que le flou des propos ne gagnerait pas à être éclairé ? Quel est le type d’euthanasie utilisée ? Est-ce que la mort cérébrale n’est pas une mort en soi, invalidant l’aspect islamique du process ? La faible communauté, en nombre, de musulmans en Norvège est-elle assez informée et mobilisée pour faire valoir ses droits ?

La formule halal de Nortura

En Norvège, Nortura commercialise la viande halal sous la marque Alfathi. La gamme est assez large : des pizzas, aux hamburgers, pour arriver aux tranches de viande et de saucisses. La société enregistre depuis quelques années une forte pression de la demande pour la nourriture halal avec l’augmentation du nombre des musulmans vivant en Norvège, qui a atteint les 80 000 personnes. Ce groupe agroalimentaire n’est pas à ses premiers pas dans le halal. En 2008, il a introduit, pour la première fois, un hijab jetable pour les employées musulmanes en vue de remplacer le filet à cheveux, histoire d’adapter les conditions d’hygiène à la diversité culturelle des employés. Espérons que cette nouvelle annonce d’un halal à la norvégienne ne soit pas une fois de plus une volonté de déformer les préceptes religieux pour faire tourner des abattoirs pseudo halal.

Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire