Noël et Mawlid, les heureux hasards des calendriers