Pour Nicolas Sarkozy, les musulmans sont « sinistres »