« L’identité », le storytelling excluant de Nicolas Sarkozy