Contactez-nous

Débats

Affaire de Corneilla-la-Rivière : Ne laissons pas les loups entrer dans la bergerie !

Pour notre chroniqueur Karim Achoui, il faut lutter pour un rétablissement de la justice et pour une France de la mixité sociale et de la tolérance.

Publié

le

Dans les Pyrénées-Orientales, dans un petit hameau de Corneilla-la-Rivière, une famille musulmane — propriétaire d’une bergerie, fondée après des années de dur labeur, de travail acharné — semble, aujourd’hui, livrée en pâture à des villageois aux allures de chiens enragés, de loups affamés, cherchant à les dévorer coûte que coûte, au seul prétexte de leur religion, de leur « différence. » En effet, la famille est victime depuis quelques mois d’un harcèlement inhumain de la part de la population du village, unie par le ciment de la haine raciale, aveugle et féroce. Tous les coups bas sont permis pour tenter de faire fuir ou expulser la famille musulmane, dans un village aux allures d’arène : tirs de fusils, incendies criminels, sabotage, agressions… et il s’agit là d’une liste non exhaustive !

« La justice peut devenir une véritable arme massive, destructrice de vies entières »

Et que fait la justice française face à cet acharnement illégitime et illégal ? Rien ! Quelle arme pacifique offre notre droit aux individus martyres d’une société folle et en déliquescence ? Aucune. Par contre, lorsque les voisins de la famille musulmane portent plainte, celle-ci est prise en compte, entraînant l’emprisonnement durant un mois de la mère de famille, pendant bien plus, du père de famille, laissant des enfants sans tuteur, une exploitation et un élevage à l’abandon. Ne peut-on voir là une justice partiale, qui n’entend que d’une oreille et juge avec bêtise et méconnaissance, pouvant devenir une véritable arme massive, destructrice de vies entières ?

L’allégorie de la justice n’est-elle pas représentée les yeux bandés? Il semblerait pourtant que la justice fasse aujourd’hui grand cas des individus qu’elle juge, de façon partiale. La balance ne s’érige-t-elle pas en symbole absolu de la justice ? Il semblerait pourtant que dans la France d’aujourd’hui, la balance ait tendance à pencher plus d’un côté que de l’autre. La justice doit s’illustrer par son exemplarité et son courage, elle semble pourtant se ranger du côté d’une opinion, de plus en plus dangereuse, qui se complaît dans la haine et l’opposition à autrui, construisant des fractures identitaires absurdes, dont la Justice — pourtant censée être équitable —, en ne les condamnant pas, en les cautionnant même, se rend honteusement complice, voire coupable !

Est-ce la France que nous voulons ? Une France de divisions, qui désigne des boucs-émissaires contre lesquels s’acharner, que l’on pourrait stigmatiser ? Après les juifs, les musulmans ? Est-ce cela, la démocratie ? Est-ce cela, la République ? La France n’a donc tiré aucune leçon de l’Histoire ? Il est grand temps de réagir et de cesser de se complaire dans une France à la justice boiteuse et aux valeurs en déliquescence !

© Photo : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une