Najat Vallaud-Belkacem dénonce le « ressentiment à l’égard des musulmans »