Contactez-nous
, Des musulmans dans « Plus belle la vie » : l’extrême droite outrée , Des musulmans dans « Plus belle la vie » : l’extrême droite outrée

Actualité

Des musulmans dans « Plus belle la vie » : l’extrême droite outrée

Dans la série « Plus belle la vie », la scène d’un enterrement musulman a fait polémique sur les sites d’extrême droite, qui parlent de prosélytisme.

Publié

le

C’était inévitable. En mettant en scène un enterrement musulman, les scénaristes de « Plus belle la vie » savaient que cela provoquerait la colère de la fachosphère — d’ailleurs, cette dernière est très bien décrite dans la série. La scène est plutôt banale : un jeune garçon est enterré dans un cimetière musulman. Ses amis assistent à la cérémonie, certaines femmes portent par respect un foulard sur la tête. Le site Dreuz s’est ému que « la série télévisée de France 3 (…) continue son escalade pour le prosélytisme de l’Islam. » Pour le portail d’extrême droite, la chaîne n’aurait pas dû passer cette séquence. « Bonjour le service public », s’exclame Dreuz, pour qui il est honteux que « même les femmes non musulmanes se voilent la tête. » Au-delà de l’indignation du site pour cette scène, chez Dreuz, on trouve surtout « regrettable » d’avoir fait passer, sur le service public, « les patriotes ou les frontistes pour des racistes. » C’est vrai que parler de racisme pour le FN est totalement disproportionné… Quant à Riposte Laïque, il « dénonce les manipulations et la propagande déversée par ce feuilleton. »

Ce feuilleton est « le reflet de notre époque »

Là où l’extrême droite voit du prosélytisme, il s’agit en fait d’un reflet de la diversité française. Pour Jean-Yves Le Naour, historien, « Plus belle la vie » est une série « audacieuse. » « Au centre du récit, on trouve le vivre-ensemble, le rejet du communautarisme, la promotion de ce que l’on appelle la ‘diversité’, et ce n’est pas un hasard si la plupart des couples de ‘Plus belle la vie’ sont mixtes », écrit l’historien, qui « comprend alors la fureur de l’extrême droite » qui ne supporte pas « le spectacle de la mixité sociale et ethnique. » « C’est bien le reflet de notre époque », continue Jean-Yves Le Naour. Et cette époque est marquée par les discours haineux de la fachosphère qui, il y a quelques années, s’était déjà émue qu’une lycéenne voilée — elle retirait son foulard pour aller en cours — fasse partie du casting. Pour ces sites, la série « Plus belle la vie » devrait être nettoyée de sa polysémie ethnique et religieuse. Drôle de conception de Marseille et de la France d’aujourd’hui !

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une