« Nos représentants politiques sont tombés dans le piège de Daesh »