Ce vendredi, Muhammad Ali rejoindra sa dernière demeure. Pour l'occasion, plusieurs chefs d'Etats se rendent à Louisville pour rendre un dernier hommage à l'ancien boxeur.

Jeudi, les obsèques de Muhammad Ali ont débuté. De nombreux chefs d’Etats ont décidé de venir rendre un dernier hommage à l’ancien boxeur.

Ce vendredi, Muhammad Ali joue son dernier round. Celui qui a combattu la maladie de Parkinson avant de s’éteindre à l’âge de 74 ans. Etant donné l’ampleur de l’hommage rendu à l’ancienne gloire de la boxe, les responsables musulmans de Louisville ont permis un délai exceptionnel de sept jours entre la mort de la légende de la boxe et son enterrement, pour « permettre aux personnes d’Indonésie, de Grande-Bretagne, du Sénégal ou d’Afrique du Sud de venir exprimer leurs condoléances. » Ils ont en effet été nombreux à se rendre aux obsèques de Muhammad Ali, qui ont débuté hier par une prière ouverte à tous.

Will Smith et Lennox Lewis pour porter le cercueil

Plus de 16 000 personnes sont ainsi venues se recueillir devant le cercueil de celui qui fut trois fois champion du monde. Des proches du défunt et des anonymes bientôt rejoints par des chefs d’Etats, comme le roi Abdallah de Jordanie ou le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a déclaré que « Muhammad Ali n’était pas seulement un champion ou une légende de la boxe. C’était aussi un combattant de la liberté. » Le chef d’Etat turc rappelle en effet que l’ancien boxeur a « porté un casque de pompier après les attaques terroristes du 11 Septembre et qu’il a dit que l’islam n’était pas une religion qui tue. L’islam, c’est la paix. »

Le président turc sera donc présent pour les funérailles, tout comme l’ancien président américain Bill Clinton, qui prononcera l’éloge funèbre. Barack Obama, qui a longtemps laissé planer le doute sur sa présence, ne sera finalement pas là, retenu par la cérémonie de remise de diplôme à sa fille. Cependant, Obama a décidé d’écrire une lettre qui sera lue lors de la cérémonie, avant que le cercueil ne fasse un voyage de trente kilomètres jusqu’au cimetière. Un cercueil qui sera porté par huit personnes, dont Will Smith, qui avait incarné le boxeur dans un biopic, et Lennox Lewis, ancien champion du monde de boxe. Avant de mourir, Muhammad Ali avait dit vouloir faire de ses obsèques un « message universel de paix. »

Yassine Bannani

Laisser un commentaire