Contactez-nous

Société

Un acte islamophobe perpétré à la mosquée de Moissy-Cramayel

Ce vendredi, une femme a aspergé une mosquée de Seine-et-Marne d’alcool et crié des insultes islamophobes à l’encontre des fidèles présents sur place.

Publié

le

« Je sors de la Salat Jumu’ah à Moissy-Cramayel. Des personnes sont rentrées et ont renversé de la bière dans la mosquée. » L’appel d’un fidèle à ses coreligionnaires juste après la prière du vendredi fait froid dans le dos alors qu’une mosquée a été attaquée par un terroriste en Nouvelle-Zélande. Le CCIF confirme l’acte islamophobe : Abdelaziz Abderrahmane, président de l’association des musulmans de Moissy-Cramayel, était avec les membres du Collectif contre l’islamophobie en France.

Le CCIF rappelle qu’il y a quelques semaines, Dorothée Moureaux , élue de Moissy-Cramayel, appelait à « mettre au pas les musulmans. » Un autre fidèle raconte au Collectif qu’« une voiture grise est arrivée et a ralenti devant la mosquée. Là, une femme a commencé à insulter les fidèles et à asperger les fidèles avec de l’alcool. C’était prémédité, c’est sûr, on ne vient pas devant une mosquée avant la prière avec de l’alcool avec pour projet d’asperger les fidèles. » Un responsable de la mosquée a confirmé que « la femme criait des insultes, elle disait ‘dégagez de France’ et ‘de toute façon on va vous dégager’. »

Selon l’association qui gère la mosquée, « il se trouve que l’auteur des faits s’est elle même rendue à la police où elle a été placée en garde à vue avant d’être transférée à l’hôpital psychiatrique en raison des propos incohérents qu’elle tenait et de son état mental. »

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une