Contactez-nous

International

Mort d’Amar Benaouda, figure historique de la résistance algérienne

Décédé lundi, Amar Benaouda a été l’un des artisans de l’indépendance algérienne. Il faisait parti du « Groupe des 22 », puis du Front de libération nationale.

Publié

le

Il était l’un des derniers survivants du « Groupe des 22 », un groupe indépendantiste algérien. Âgé de 93 ans, Benmostefa Benaouda, dit « Amar », est mort en ce début de semaine. Le colonel a été l’une des figures de l’indépendance de l’Algérie. En 1954, avec son « Groupe des 22 », il avait décidé de lancer la lutte armée pour libérer son pays de la colonisation.

En 1950, Amar Benaouda faisait partie, comme certains de ses camarades indépendantistes du « Groupe des 22 », de l’Organisation spéciale, que les autorités coloniales françaises ont décidé de démanteler. En mars 1954 naît le Comité révolutionnaire d’unité et d’action, qui deviendra quelques mois plus tard le FLN, Front de libération nationale.

Amar Benaouda restera dans les annales de l’histoire algérienne, il a fait partie des vingt-deux personnalités historiques qui ont déclenché la Révolution de novembre. Il était, avec Athmane Belouizda et Abdelkader Lamoudi, l’un des trois derniers survivants du « Groupe des 22 ».

Le 18 mars 1962, il avait participé aux négociations des accords d’Evian avec la France, cinq ans après son entrée au Conseil national de la Révolution algérienne, le parlement du FLN.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope