Mohamed Talbi défend la thèse de la halalité de l'alcool. Le mufti de la Tunisie se prononce pour prouver que l'alcool est haram.

« L’alcool n’a jamais été interdit par le Coran » ! C’est cette « conviction » balancée par Mohamed Talbi, l’islamologue tunisien, qui a enflammé le débat en Tunisie, ces derniers jours. Cet historien appelle également à l’abolition de la Chariaa, une « oeuvre désuète et figée » selon lui. Ses propos divisent les Tunisiens, qui ont d’autres priorités, telles que le combat contre le terrorisme et la favorisation du développement du pays. 

La halalité de l’alcool selon Talbi

Mohamed Talbi déclare ouvertement : « Il n’y a pas eu d’interdiction ouverte et claire à propos de la consommation de la boisson alcoolisée dans le Coran ». Pour appuyer sa thèse de la halalité de l’alcool, il souligne que les versets du Coran, les plus fréquemment utilisés, pour interdire cette boisson, ne sont pas assez explicites et clairs. Selon lui, «le Coran présente la vigne parmi les bienfaits de Dieu et les élus boiront du vin au Paradis, dans lequel les élus trouveront des fleuves de ce nectar». Il va jusqu’à dire que la «seule interdiction en cette matière est de faire la prière en étant ivre.» De ce fait, on peut boire de l’alcool en dehors des heures de prière !

Le mufti se prononce …

En réponse aux propos de Talbi, le mufti de la Tunisie, Cheikh Hamda Saied, s’oppose à la thèse de la halalité de l’acool en expliquant: « il est incontestable et il ne doit y avoir l’ombre d’un doute que consommer de l’alcool est un péché, ce que corroborent des preuves concordantes du Livre et de la Sunna et l’unanimité des ulémas de la Oummah, les anciens parmi eux et les contemporains ». En effet, le vin est proscrit aux croyants, au même titre que les jeux de hasard et les pierres divinatoires. L’alcool est haram et c’est bien écrit !

 « Ô vous qui croyez, sachez que le vin, les jeux de hasard, les pierres dressées et les flèches divinatoires sont une abomination et une œuvre du démon. Evitez les. Peut-être serez vous bienheureux » (Sourate V, 30).

Il est à rappeler que la Tunisie est parmi les plus grands consommateurs musulmans d’alcool. Elle occupe la deuxième place derrière les Emirats Arabes Unis. Un Tunisien consomme en moyenne 26.2 litres d’alcool par an. Les propos de Talbi risquent d’encourager la consommation d’alcool et d’induire les musulmans en erreur.

Source (ici)

Mehdi Chaouali

Laisser un commentaire