Estimant qu'il est impossible de débattre en France, Michel Onfray assure qu'il ne sortira pas son livre sur l'Islam. Un coup de promo ?

Le philosophe Michel Onfray vient d’indiquer qu’un débat serein sur l’Islam était impossible en France. Où a-t-il vu qu’il était aujourd’hui impossible de parler de religion, alors qu’il s’agit du sujet le plus médiatisé du moment ?

C’est fait : Michel Onfray vient certainement de réaliser le coup de promo de l’année à venir. En déclarant qu’« aucun débat serein n’est possible en France dans le contexte actuel » et en annonçant la non-parution – en France seulement, bien entendu – de son essai critique intitulé « Penser l’islam » en janvier 2016, le philosophe Michel Onfray vient de se positionner en victime de la liberté d’expression. Or, il faut bien lire la note de l’éditeur, Grasset, qui indique que c’est bien l’auteur qui « a pris la décision de surseoir sans date à sa publication en France. » En résumé, son livre fera le buzz, grâce à cette autocensure de la part de son auteur. Alors que les Français musulmans auraient certainement été intéressés par la lecteur d’un tel livre…

Beaucoup d’approximations chez Michel Onfray

En déclarant qu’aucun débat n’est possible, Michel Onfray se trompe : les dirigeants politiques, les médias – de la télévision à la radio, en passant par les journaux – et chaque Français n’hésite aujourd’hui pas à débattre de l’Islam. Les musulmans doivent-ils se lever pour dénoncer Daech ? Faut-il autoriser ou interdire les repas de substitution dans les cantines ? Les questions autour de la religion musulmane sont posées en France en toute sérénité. Bien loin de « l’hystérie » qu’évoque le philosophe dans sa dernière interview. Celui-ci écume d’ailleurs les plateaux de télévision sans jamais trouver de contradicteur à sa hauteur. Pourtant, comme le souligne le site L’Observatoire des islamologues de France, Onfray est souvent très approximatif dans sa lecture de l’Islam, mélangeant versets du Coran et hadiths.

Michel Onfray, une philosophe controversé.

Sa haine de la religion – quelle qu’elle soit, pas forcément musulmane – amène d’ailleurs le philosophe à penser de manière confuse. Si Michel Onfray n’a, semble-t-il, pas supporté d’apparaître dans la vidéo de l’Etat islamique, cette apparition n’a pas grand-chose à voir avec le débat sur l’Islam. C’est dans le cadre d’une interview sur la politique étrangère de la France que ces images ont circulé un peu partout. « Droite et gauche, qui ont internationalement semé la guerre contre l’Islam politique, récoltent nationalement la guerre de l’Islam », dit-il. La guerre en Libye, qui a participé à créer de l’instabilité dans la région, n’était en rien une guerre contre l’Islam politique. A mélanger politique et religion, Michel Onfray se retrouve souvent en porte-à-faux. Sa chance : ne jamais être confronté, sur les plateaux de télévision, à des spécialistes de l’Islam. Alors, pourquoi refuser de sortir « Penser l’Islam » en France ? La communauté musulmane est prête à débattre avec le philosophe. De façon sereine.

Salma Ben Taïeb

Laisser un commentaire