Aux Etats-Unis, une association de défense des musulmans a créé un médicament contre l'islamophobie pour sensibiliser contre la haine de l'Islam.

Une association américaine a réalisé une campagne de publicité pour un faux médicament anti-islamophobie. Drôle et efficace pour lutter contre la haine de l’autre…

« Islamophobin© est drôle, l’islamophobie ne l’est pas. » Voilà comment démarre la présentation d’Islamophobin, présenté comme un « soulagement multi-symptômes contre l’islamophobie chronique. » Bien évidemment, tout ceci n’est qu’une farce qui a pour but de dénoncer l’islamophobie aux Etats-Unis. Ce faux médicament présenté par l’association Council on American-Islamic Relations (CAIR) propose « d’agir en 15 minutes contre la bigoterie et l’intolérance. » Une façon humoristique de lutter contre l’intolérance et contre les préjugés. L’association profite de la campagne présidentielle particulièrement tournée contre les musulmans pour faire une belle campagne dénonçant « la peur irrationnelle des musulmans. » Sur le site dédié à ce produit inventé de toute pièce, CAIR s’adresse aux personnes qui « se méfient des personnes qui ne leur ressemblent pas, qui ne s’habillent pas comme elles ou ne croient pas comme elles. » Une campagne choc, pleine d’humour, mais qui est indispensable : en 2015, CAIR a recensé 70 actes antimusulmans contre une vingtaine les années précédentes. CAIR recommande de prendre deux cachets d’Islamophobin « et d’appeler un musulman le matin. » La vidéo promotionnelle est à voir absolument !

Yassine Bannani

Laisser un commentaire