Contactez-nous

Actualité

Marine Le Pen durcit le ton sur l’Islam et l’immigration

Après une sortie sur le Vél’ d’Hiv’, Marine Le Pen a choqué en estimant qu’avec elle, les tueries de Toulouse et du Bataclan n’auraient pas eu lieu.

Publié

le

Marine Le Pen, après avoir tenté de faire oublier son père, Jean-Marie, est finalement en train de retomber dans les travers nauséabonds du Front National d’antan. Après sa sortie plus qu’hasardeuse sur la rafle du Vél’ d’Hiv’, la candidat du mouvement Bleu Marine s’est récemment lâchée sur l’immigration : « Avec moi, il n’y aurait pas eu Mohammed Merah. Avec moi, il n’y aurait pas eu les terroristes migrants du Bataclan et du Stade de France », a déclaré à Paris, avant-hier, la candidate à la présidentielle au moment de parler de sa politique migratoire.

Une sortie choquante sur Mohammed Merah et le Bataclan

De quoi faire bondir le candidat socialiste. Benoît Hamon, en visite hier dans un quartier de Toulouse, a dénoncé la proposition de moratoire sur l’immigration de Marine Le Pen qui est, a-t-il affirmé, « comme son père. » Selon le membre du PS, Marine Le Pen a en effet « toujours les mêmes obsessions : l’Islam et l’immigration. » Quant aux phrases sur Mohammed Merah et sur le Bataclan, Benoît Hamon estime que « tout cela est inqualifiable de sa part. » Avant de prévenir des risques d’une accession de Marine Le Pen à l’Elysée : « L’extrême droite, vous pouvez la porter au pouvoir par les urnes, vous n’êtes jamais sûr qu’elle vous rendra le pouvoir », a assuré le chef de file des socialistes qui a dénoncé la « surenchère » permanente de Marine Le Pen avait de se moquer d’elle : « Moi, je suis à 2 000 lieues d’avoir le même cerveau qu’elle et qu’on m’en préserve », a-t-il ironisé.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une