Contactez-nous

Politique

Manuel Valls, d’Evry à Barcelone, de la gauche au centre-droit

Manuel Valls envisage sérieusement de se présenter aux prochaines municipales à Barcelone. Quitte à faire le grand écart : il pourrait rejoindre une formation politique de centre-droit.

Publié

le

En mai 2019, Manuel Valls se présentera-t-il à la mairie de Barcelone ? Le député et ancien Premier ministre « y réfléchit » sérieusement, a-t-il indiqué à la télévision espagnole avant de confirmer l’information sur Europe 1 ce matin.

C’est Albert Rivera, le chef de file du parti Ciudadanos, qui a en effet proposé à Manuel Valls de mener la campagne pour les municipales à Barcelone. L’ex-Premier ministre y est né et a toujours montré beaucoup d’intérêt pour la ville catalane. Sauf que le parti Ciudadanos est une formation de centre-droit. Manuel Valls semble donc prêt à renier ses convictions et à revenir sur ses paroles, lui qui se disait « de gauche » encore récemment.


Pendant la campagne, s’il accepte la proposition du parti de centre-droit, Manuel Valls fera front contre l’indépendance. « Le projet séparatiste est mort à cause de la réponse du Roi d’Espagne et de l’Europe, mais les idées d’indépendance vont continuer et ce processus sera long car la société est très divisée », assure l’ancien Premier ministre français.

S’il accepte de rallier cette formation politique, Manuel Valls devrait voir ressurgir le fantôme du Parti socialiste : le Ciudadanos-Partido de la Ciudadanía a lui aussi vu son nombre d’adhérents largement chuter après les dernières élections générales. Manuel Valls devrait être comme un poisson dans l’eau : le parti prône, entre autres, une politique économique libérale et une laïcité intransigeante.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité

A la une