Contactez-nous

Société

Mantes-la-Jolie : des images dignes des plus grandes dictatures

Des images de policiers interpellant des élèves agenouillés et les mains ligotées circulent sur les réseaux sociaux. Une « rafle », selon les témoins, qui a eu lieu à Mantes-la-Jolie et a visé des dizaines d’adolescents.

Publié

le

A deux jours d’une manifestation cruciale des gilets jaunes, dont on craint les violences, la vidéo d’une arrestation à proximité d’un établissement scolaire de Mantes-la-Jolie risque de ne pas réconcilier les citoyens et leurs policiers. La vidéo est en effet choquante : alors que se déroulait la quatrième journée de mobilisation lycéenne, 700 lycéens ont été arrêtés par les forces de l’ordre dans tous le pays. L’une des vagues d’arrestations a fait beaucoup parler d’elle.


Et pour cause, on voit sur la vidéo qui a largement tourné sur les réseaux sociaux plusieurs dizaines de jeunes agenouillés, les mains ligotées pour certains, et encerclés par les policiers qui y vont de commentaires ironiques et pour le moins humiliants : « Voilà une classe qui se tient sage ! », peut-on par exemple entendre.

Selon l’AFP, l’arrestation de ces jeunes aurait eu lieu dans le jardin d’un pavillon et dans une maison associative. Parmi les jeunes arrêtés, des garçons et des filles.


Selon des sources locales, les parents n’ont pas été informés de l’endroit où avait ensuite été emmené le groupe de jeunes adolescents. Les témoins parlent de « rafle » et dénoncent les méthodes policières, assurant que ces lycéens n’étaient pas des casseurs. Une scène digne des dictatures d’Europe de l’Est que le ministère de l’Intérieur aura bien du mal à justifier. Le commissaire de la ville a simplement expliqué qu’il voulait « interrompre un processus incontrôlé. »

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope