Contactez-nous

Politique

Pour le maire de Toulouse, la laïcité ne doit concerner que l’Islam

Suite à une polémique après la diffusion d’une photo montrant deux élus toulousains à Lourdes, le maire de Toulouse affirme que « les inquiétantes atteintes à la laïcité ne concernent plus la religion catholique » mais bien l’Islam.

Publié

le

Son aversion pour l’Islam n’est plus à démontrer. Lancé depuis plusieurs années dans une chasse aux commerces halal dans le centre-ville de Toulouse, en interdisant les boucheries halal et les restaurants de kebab, et empêtré dans un scandale après que son collègue du conseil municipal a affirmé qu’il y a « trop d’Arabes » dans la ville rose, Jean-Luc Moudenc sous-entend cette fois que l’Islam porte atteinte à la laïcité. L’histoire part du pèlerinage à Lourdes, lors duquel deux élus de la mairie de Toulouse ont été aperçus, écharpes tricolores en bandoulière, le 15 août dernier. Plutôt que de faire amende honorable, le maire Jean-Luc Moudenc a préféré contre-attaquer.


Dans une série de tweets postés sur son compte personnel, le maire de la ville rose estime qu’il s’agit d’une « polémique inutile » lancée selon lui par « les tenants de l’opposition municipale » pour lui causer du tort. Cette polémique, ajoute-t-il, « démontre leur difficulté à parler de vrais sujet pour Toulouse et les Toulousains. » Le maire dénonce également un « fond de sectarisme anti-catholique » et une « carence en culture religieuse et historique. » Dans un autre tweet, Jean-Luc Moudenc va plus loin et écrit que, « dans le monde et la France de 2018, les inquiétantes atteintes à la laïcité ne concernent plus la religion catholique. » Autrement dit, pour le maire de Toulouse, la laïcité est bel et bien un outil qu’il n’utilise que contre l’Islam. Au moins, c’est dit !

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité