A Londres, une association dédiée à l'assurance islamique est créée. Elle s'engage à satisfaire la demande pour ce produit financier halal.

Pionnier dans le secteur de la finance islamique, le Royaume-Uni vient de lancer une association dédiée à la promotion de l’assurance islamique : l’IIAL (Islamic Insurance Association London). 

L’assurance islamique a désormais son association

« La création de l’IIAL (Islamic Insurance Association London) constitue la dernière pièce du puzzle dans l’échiquier de la finance britannique ».  C’est ainsi que l’association a été présentée par Chris Cummings, directeur général de CityUK, l’organisme de représentation des intérêts de la place financière à Londres. La création de cette association reflète une volonté de faire du Royaume-Uni un « centre global pour la finance islamique » et renforce le positionnement de leader de la Grande-Bretagne dans ce secteur. Le Royaume-Uni est en effet le premier pays non-musulman qui a émis un sukuk en juin 2014. Le pays a de plus approuvé le dévellopement des prêts halal pour aider les étudiants musulmans à rejoindre les universités britanniques.

Un tremplin pour la finance halal outre-Manche

L’IIAL s’engage à collaborer avec les différents intervenants sur le marché de la finance islamique au Royaume-Uni, en vue de développer des standards internationaux pour permettre l’application à la finance des règles de la Chariaa. Cet organisme aura également à sa charge le développement d’une gamme de produits financiers adaptés aux besoins spécifiques de ses futurs clients. En effet, il y a près de 3 millions de musulmans qui habitent en Grande-Bretagne, dont une bonne partie ne possède pas d’assurance. De ce fait, il convient d’exploiter ce terrain démographique favorable. Rappelons que la finance islamique affiche une croissance annuelle de 15% à 20%, soit le double des chiffres de la finance conventionnelle. Encore un créneau porteur qui ne doit pas échapper à la Oumma !

Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire