La neutralité religieuse dans la loi Travail, un danger pour le salarié ?