C’est également une manière de savourer une cuisine maison qui met en avant les produits sains et de saison; ce qui séduit les adeptes de la cuisine santé.

Avec cette technique, on participe à la protection de l’environnement, en faisant ses courses à l’avance, en utilisant les ingrédients nécessaires sans gâchis.

Le Batch Cooking nous simplifie la vie et nous fait faire de belles économies en consommant le nécessaire sans superflu.

Il s’agit de préparer les repas de la semaine à l’avance pour gagner du temps la semaine.

Le Batch Cooking permet aux parents débordés de ne plus réchauffer des plats industriels par manque de temps et de profiter de son conjoint après une journée de travail.

Comment s’y prend t-on?

Après avoir élaboré les menus de la semaine, on se met en cuisine.

C’est une belle occasion de faire participer les plus jeunes pour leur apprendre à cuisiner sainement et surtout partager de bons moments.

En général, on recommande de s’y mettre le week-end.

Après avoir préparé toutes les recettes, on les met dans des contenants allant au réfrigérateur ou au congélateur.

On fait bien attention à préparer des plats qui se gardent quelques jours ou on les congèle pour plus de sécurité sanitaire.

On terminera les préparatifs en une quinzaine de minutes les soirs de la semaine en réchauffant ou en mettant des herbes aromatiques.

Comment bien s’organiser?

On mise sur les plats familiaux, les plats mijotés, les soupes ou les quiches. Pour gagner du temps, on lance plusieurs préparations.

De nombreux ouvrages sont disponibles pour des idées de menus. On peut se procurer le livre de Sandra Thomann, c’est décidé je batch cooking ou aller voir son blog qui propose des menus pour un an.