La salve d’attaques n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux. Le 14 octobre devait se tenir un colloque à l’université Lyon 2. Son thème ? « Lutter contre l’islamophobie, un enjeu d’égalité ? » Parmi les invités, des chercheurs comme François Burgat, des personnalités du monde associatif et le président de l’Observatoire de la Laïcité, Jean-Louis Bianco. La présence de ce dernier sur le programme du colloque  n’est pas passée inaperçue. Une belle occasion pour la LICRA et le Comité Laïcité République (CLR) de Céline Pina — soutien de Manuel Valls et de Georges Bensoussan, s’étant, cette année, attaquée à Danièle Obono et l’association Lallab — de jeter le discrédit sur ce colloque. Ces deux associations, secondées par le Printemps républicain, se sont alliées sur les réseaux sociaux pour dénoncer le « détournement politique de l’université », nier « l’islamophobie d’Etat » et demander l’annulation de la rencontre prévue à l’université de Lyon 2. « Comme pour l’extrême-droite, il nous faut être intransigeants avec ces initiatives et dénoncer ‘les idiots utiles’ qui ont une fois de plus ouvert les portes de l’Université aux ennemis de la liberté » écrivaient la LICRA et le CLR qui parlaient alors d’un « meeting laïcophobe. »

« Pour la LICRA, un musulman est un islamiste donc un terroriste »

Sous la pression de ces associations, la présidence de l’Université Lumière Lyon 2 affirme avoir « pris la décision d’annuler la tenue du colloque. » Officiellement, assure-t-on du côté de l’université, les conditions n’étaient « pas réunies pour garantir la sérénité des échanges et le bon déroulement des débats autour de la question de l’islamophobie et de ses enjeux politiques. » En coulisse, personne ne peut nier que la pression exercée par la LICRA, le CLR et le Printemps républicain ont pesé dans la balance.

Co-organisatrice de l’événement, la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI) « dénonce avec la plus grande fermeté les pressions exercées par des organisations pro-sionistes et islamophobes se camouflant derrière la laïcite qu’ils dévoient. » Abdelaziz Chaambi, visé par les attaques, est aussi énervé que déçu par la tournure qu’ont pris les événements : « Cela fait deux ans que nous préparons ce colloque, dit-il. Nous avons voulu élargir le cercle des intervenants aux universitaire, apporter une approche scientifique. Mais la LICRA, après avoir déjà réussi à faire annuler une conférence sur la question palestinienne, a réussi à faire annuler ce colloque, c’est sidérant ! » Les pressions de l’association qui dit lutter contre le racisme sont d’ailleurs symptomatiques, assure Abdelaziz Chaambi : « C’est une atteinte aux libertés individuelles, c’est une décision politique qui montre qu’on ne veut pas résoudre ce mal qu’est l’islamophobie. » Dénonçant le « totalitarisme ambiant », le président de la CRI estime que « cette annulation porte une atteinte manifeste et dramatique à une liberté fondamentale de s’exprimer et débattre avec les personnes et organisations compétentes sur ces questions. » Abdelaziz Chaambi dénonce également l’attitude de la LICRA : « Pour la LICRA, un musulman est un islamiste donc un terroriste », déplore-t-il.

« L’islamophobie d’Etat est une réalité »

En attendant des explications plus précises —  la présidence de l’université doit organiser une conférence de presse le 11 octobre pour parler de la rentrée —, la présidence soutient dans son communiqué qu’elle « apporte tout son soutien à la chaire ‘Égalité, Inégalité, Discriminations’ et à l’Institut supérieur d’étude des religions et de la laïcité (ISERL). » Les participants à la conférence, eux, ont été prévenus ce matin par e-mail de la décision d’annuler le colloque, alors que celle-ci est connue depuis lundi. La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie veut cependant rester optimiste et « cherche une alternative pour quand même organiser le colloque dans une salle. » Mais pour Abdelaziz Chaambi, que ce colloque se tienne ou non, « cet épisode prouve que l’islamophobie d’Etat, ce n’est pas un mythe, mais une réalité ! »