De multiples explosions ont été entendues à Beyrouth, au Liban.

Les locaux du journal local Daily Star auraient été détruits par le souffle de l’explosion. D’autres sources parlent d’un entrepôt de feux d’artifice.

Les deux très fortes explosions ont été enregistrées dans le secteur du port de la capitale libanaise. Elles ont fait des dizaines de blessés et certainement des victimes.

Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats à des kilomètres à la ronde. D’épais nuages de fumée orange s’élèvent au-dessus de la capitale et la zone du port est entièrement couverte.

Les forces de sécurité ont rapidement bouclé le quartier et les ambulances défilent pour venir en aide aux victimes.

Que s’est-il réellement passé ? Pour le moment, les détails sont encore inconnus. Il est question d’un attentat, mais la piste d’un missile israélien est également évoquée sur les réseaux sociaux, une semaine après que l’Etat hébreu a ouvert le feu sur des hommes armés qui avaient franchi la « ligne bleue » qui sépare Israël et le Liban.

Fin juillet, Israël avait averti Beyrouth que le Liban porterait la responsabilité de toute attaque éventuelle du Hezbollah.

Ces explosions qui interviennent en pleine crise économique. Le Liban connaît une crise économique depuis plusieurs décennies.