Contactez-nous

Débats

Lettre ouverte à Causeur, ou pourquoi il convient de parler de « cause des musulmans »

Suite à un article de Causeur attaquant Karim Achoui et ses propos sur ce que le magazine qualifie de « mystérieuse cause musulmane », notre chroniqueur répond à l’auteure de ce papier.

Publié

le

J’ai tout d’abord été surpris de lire dans un journal du niveau de Causeur, un article aussi indigent intellectuellement et grossièrement islamophobe. Un article que l’on s’attendait plus à trouver chez Riposte Laïque que chez Causeur.

Peu importe… Si j’entends y répondre, c’est pour clarifier l’expression de « cause musulmane », que votre auteure, Sophie Flamand, considère ne pas exister ou n’être qu’un projet de conquête.

Plutôt que de « cause musulmane », il convient de parler de « cause des musulmans », qui renvoie de manière plus exacte à ce qu’est cette cause, c’est-à-dire une lutte contre les discriminations.

Plaider une telle cause, consiste à défendre les droits d’une minorité discriminée comme l’est aujourd’hui la minorité musulmane en France

Contrairement à ce qu’écrit votre auteure, il a existé et existe encore une « cause des juifs », une « cause des chrétiens d’Orient », « une cause tibétaine », « une cause des femmes », etc.

Plaider une telle cause, consiste à défendre les droits d’une minorité discriminée comme l’est aujourd’hui la minorité musulmane en France.

Aveuglée par ses fantasmes d’islamisation et de Grand remplacement, Sophie Flamand — et tant d’autres avec elle — nie la réalité quotidiennement subie par les musulmans en France.

Les musulmans constituent une minorité méprisée et pointée du doigt, critiquée et jugée, à qui l’on refuse l’exercice paisible de sa religion et de son identité propre au sein de la nation.

Controverses permanentes et violentes sur leurs façons de s’habiller, de manger, de prier…

Assimilation systématique entre les musulmans et la délinquance, les musulmans et le terrorisme…

Discrimination à l’embauche et dans l’accès au logement…

Les musulmans sont construits médiatiquement et politiquement comme des ennemis de la France, de faux Français, des ennemis de l’intérieur.

J’ai créé la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans dans le but précis de défendre la « cause des musulmans », c’est-à-dire attaquer judiciairement ceux qui attisent cette construction morbide du musulman comme ennemi.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité