La lettre d’un député jette l’opprobre sur les musulmans de France