Contactez-nous

International

L’Espagne et l’Irlande sur le point de reconnaître un Etat palestinien ?

Le ministre des affaires étrangères espagnoles souhaite une reconnaissance européenne de la Palestine en tant qu’Etat indépendant. L’Irlande vient de lui emboîter le pas.

Publié

le

Le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, est actuellement en Europe pour une tournée diplomatique. Le 21 septembre dernier, il a notamment été reçu à l’Elysée, où il a appelé l’Union européenne à jouer un rôle de médiateurs entre Israéliens et Palestiniens. 

Depuis décembre 2017 et la reconnaissance de l’administration Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, l’Autorité palestinienne a en effet gelé toutes ses relations avec les Etats-Unis. Depuis le processus de paix est au point mort. 

Mais Mahmoud Abbas semble avoir trouvé de nouveaux alliés. Le 18 septembre, le ministre des Affaires étrangères espagnoles, Josep Borrell, a affirmé que l’Espagne souhaite promouvoir une reconnaissance européenne de l’État palestinien. Elle envisage même de reconnaitre unilatéralement un État palestinien si les négociations échouaient. 

Si « l’UE n’est pas en mesure de parvenir à une décision unanime, chacun fera son propre choix », a déclaré le ministre des Affaires étrangères lors d’une conférence des dirigeants de l’Union européenne en Autriche.

Selon El Pais, il aurait également précisé que l’option espagnole de reconnaissance individuelle de la Palestine était en cours de discussion. 

Le 22 septembre, Simon Coveney, homologue irlandais de Josep Borrell, a lui aussi déclaré que « si les négociations restent dans l’impasse », l’Irlande reconnaîtrait la Palestine. 

« Nous avons fait le choix de ne pas reconnaître officiellement l’Etat de Palestine pour le moment. Mais si cette impuissance persiste en termes de dialogue, nous serons obligés de revoir cela pour des raisons évidentes, et je pense que beaucoup d’autres pays européens le feront aussi », a déclaré lors d’une conférence de presse à Dublin Simon Coveney, cité par l’Irish Times. 

Un soutien de l’Irlande qui n’est pas nouveau. En juillet dernier, le pays a été le premier en Europe a voté au Sénat une loi boycottant les produits issus des colonies israéliennes en Cisjordanie. 

D’autres pays européens ont déjà reconnu unilatéralement l’Etat palestinien comme la Suède, la Pologne, la République Tchèque, la Hongrie, la Roumanie, Malte, Chypre…

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope