Les rois de l’Islam en Afrique (2/3) : Muhammadu Buhari, le « démocrate converti »