Les Républicains et l'Islam, des valeurs contradictoires ? A en croire les dirigeants du « nouveau » parti de droite, l'Islam pose problème.

Nouveau nom, nouvelles idées ? La naissance des Républicains, l’ancienne UMP, devait sonner le renouveau de la droite. Malgré une tentative de Nicolas Sarkozy de provoquer une rupture avec son ancienne formation, le parti Les Républicains réunit les mêmes personnes, qui débattent des mêmes thèmes… Les Républicains et l’Islam, une histoire d’obsession… Même si quelques voix, au sein du parti, commencent à trouver la focalisation sur ce thème un peu dangereuse.

Début mai, Nicolas Sarkozy, qui veut « que l’Islam reste à la maison », indiquait vouloir organiser la première convention des Républicains le 11 juin 2015, sur un thème déjà bien rabâché à par l’UMP… La religion. Tout le week-end, pour promouvoir le lancement des Républicains, les dirigeants politiques de droite se sont succédés sur les plateaux de télévision avec, comme seul mot à la bouche, celui de l’Islam.

Sur le plateau de France 2, comme devant les 15 000 militants de droite venus participer au congrès fondateurs du parti, Nicolas Sarkozy s’est évertué à dire que « ce n’est pas à la République de s’adapter aux religions, c’est aux religions de s’adapter à la République. » Sans pour autant nommer directement l’Islam.

Les Républicains et l’Islam, « une mauvaise idée » pour NKM

Henri Guaino, s’est lui, lâché un peu plus… Sur France Inter, le proche de Nicolas Sarkozy a assuré que « le gouvernement témoigne vis-à-vis des communautés d’une indulgence, d’un laxisme absolus. » Comprenez « les communautés musulmanes. » L’ancien ministre refuse cependant de parler de la convention consacrée à l’Islam, qui sera, précise-t-il, une journée « de travail », mais « à huis clos. »

Des voix discordantes se font entendre quant à cette obsession de l’Islam et de l’immigration… « Je trouve qu’avoir l’air de dire que le premier sujet pour cette formation politique, c’est l’islam et la République, c’est une mauvaise idée. Parce que cette question ce n’est pas le seul sujet », avait pesté Nathalie Kosciusko-Morizet. Cette dernière risque d’être éjectée de ses responsabilités au sein du parti. Chez Les Républicains, il ne fait pas bon de s’étonner de l’islamophobie ambiante…

NKM écartée de la direction des Républicains ? « On verra bien » (ici)

Mehdi Chaouali

Laisser un commentaire