Des musulmans en Gaule il y a 1 300 ans ? C'est la découverte de scientifiques qui ont trouvé trois tombes musulmanes près de Nîmes.

Des tombes musulmanes datant de 1 300 ans ont été découvertes dans le sud de la France. De quoi remettre en cause certaines croyances estimant l'arrivée de l'Islam en France au VIIe siècle.

Le magazine scientifique PLoS One (texte en anglais) indique qu'aux environs de Nîmes, trois tombes ont été découvertes par une équipe d'archéologues. Trois corps ont ainsi été trouvé, tous enterrés en position allongée, sur le côté droit, en direction de La Mecque. De quoi remettre en question les théories historiques sur l'arrivée de musulmans sur le sol français. Le manque d'informations sur le sujet laissait penser que l'Islam n'était arrivé en France qu'aux alentours d'une période allant de 719 à 752, après l'invasion de la région du sud par les Visigoths et alors que la bataille de Poitiers s'était déroulée en 732. « Les squelettes des sépultures trouvées à Nîmes appartenaient à des Berbères intégrés dans l'armée des Omeyyades lors de l'expansion arabe en Afrique du Nord », assurent les scientifiques qui ont étudié les sépultures.

Si les tombes ont été trouvées hors des cimetières de la population locale, ce « n'est pas nécessairement un signe d'exclusion de la communauté », assurent les chercheurs, qui notent « la complexité des relations entre les communautés au cours de cette période. » Selon eux, cela « ne peut pas se résumer en une opposition simple entre chrétiens et musulmans. » Les scientifiques notent plutôt, au contraire, qu'il y avait à cette époque une « coexistence des communautés pratiquant coutumes chrétiennes et musulmanes funéraires sans cloisonnement clair de leurs espaces funéraires respectifs. » Et de conclure que « ces résultats mettent clairement en évidence la complexité des relations entre les communautés au cours de cette période, loin de la représentation véhiculée par les clichés qui se trouvent encore dans certains livres d'Histoire. » De quoi remettre en cause nos aprioris sur cette période de l'Histoire de France.

La carte de l'extension de l'empire arabe, avec un zoom sur la Septimanie, la partie du sud de la Gaule, au Ier siècle, établie par les scientifiques.

Salma Ben Taïeb

Laisser un commentaire