Avec la pandémie de coronavirus, le supermarché en ligne Halalcourses a connu un bond de ses ventes. Preuve de l’enthousiasme pour les produits halal.

La pandémie de coronavirus a chamboulé les habitudes de consommation des Français. Les livraisons, aussi bien de produits de consommation que de menus de restaurants, ont ainsi bondi en flèche. Mais pour les consommateurs de halal, la situation a été bien différente. Si, dans la capitale française, les musulmans ont pu se faire livrer des menus halal, pour les courses, il fallait bien souvent se déplacer directement chez le boucher, à l’épicerie ou dans les boutiques spécialisées.

Pour Halalcourses, un supermarché en ligne halal, le défi est même quotidien, hors pandémie : « Pour tous ces Français de confession musulmane, consommer halal est un véritable défi. D’abord parce que les produits halal ne représentent que 0,3 % des produits dans la grande distribution, ce qui limite le choix et peut aussi les rendre plus difficiles à trouver », indique l’enseigne en ligne qui propose dont « la livraison à domicile » de produits halal dans toute la France.

Le supermarché en ligne se targue de « plus de 30 ans d’expertise dans le secteur des produits frais et surgelés halal en Angleterre et plus de 10 ans en France ». Là où les Parisiens ont de nombreux commerces halal à leur disposition, les musulmans ruraux ont, eux, plus de mal à s’approvisionner. « Les grandes métropoles sont mieux achalandées, mais il faut parfois se déplacer loin de chez soi pour trouver le produit recherché. Dans les petites villes et surtout dans les zones rurales, manger halal peut devenir très compliqué et implique souvent de faire plusieurs kilomètres pour réussir à faire ses courses », résume Halalcourses.

« Démocratiser l’accès au halal »

Et le coronavirus n’a pas participé à aider une communauté musulmane qui a elle aussi vécu une année et demie difficile. « Dans cette période de pandémie, entre les confinements successifs et le couvre-feu, il a souvent fallu faire preuve d’une organisation complexe et chronophage pour continuer à acheter des produits halal », peut-on lire dans le communiqué d’Halalcourses qui a voulu « en finir avec cette situation ». Désormais, le supermarché commercialise des produits certifiés halal « par des organismes reconnus et indépendants ». Au menu, de la viande issue d’un abattage « sans électronarcose ».

Les résultats sont là : Halalcourses a vu ses commandes multipliées par vingt pendant la pandémie. Notamment grâce à la publicité de personnalités publiques, à l’instar de Karim Benzema, d’Ayem Nour ou de l’aventurier Moundir. Halalcourses veut « simplifier la vie des personnes qui mangent halal » et par la même occasion « démocratiser l’accès au halal ». Car pour le supermarché en ligne, « bien manger ne devrait jamais être une question de croyances religieuses ».

Halalcourses propose donc des « produits secs, frais et surgelés », de la viande aux légumes, en passant par les boissons. L’enseigne est même désormais disponible sur plusieurs « marketplaces » comme celles de Carrefour, Cdiscount ou UberEats.