Contactez-nous

International

Législatives en Allemagne : AfD a le vent en poupe

Crédité de plus de 10 % des intentions de vote lors des législatives allemandes, le parti AfD surfe sur la haine de l’immigré et du musulman.

Publié

le

Dans quelques jours, les Allemands sont appelés aux urnes pour les élections législatives. Selon les sondages, le bloc conservateur d’Angela Merkel part largement favori, devant le Parti social-démocrate. Mais derrière, un petit parti monte à grande vitesse dans les intentions de vote : AfD, le parti d’extrême droite. Crédité de 10 à 12 % des voix, Alternative pour l’Allemagne progresse fortement depuis le début du mois de septembre. A la tête du parti, Alice Weidel et Alexander Gauland ont décidé de se lancer dans une campagne qui reprend leur ingrédient principal : la xénophobie. Et le parti nationaliste n’y va pas avec le dos de la cuillère : sur ses affiches, on peut lire des slogans comme « Les burqas ? Nous préférons les bikinis », « La diversité de couleurs ? Nous l’avons déjà » ou encore « De nouveaux Allemands ? Nous les faisons nous-mêmes. »

Proche de Pegida et des néonazis

Une ligne anti-Islam, et plus globalement anti-étrangers, qui fonctionne. Lors des élections régionales de mars 2016, AfD avait réalisé d’excellents scores dans trois Länders. A l’époque, Frauke Petry incarnait la formation d’extrême droite. AfD militait par exemple en faveur de l’usage d’armes à feu pour les policiers qui désiraient« empêcher les migrants d’entrer dans le pays. » Depuis, AfD a fait sa révolution en mettant un nouveau duo à sa tête. Mais la ligne très à droite ne change pas. Il faut dire qu’une partie de cette formation politique serait proche de Pegida, le mouvement anti-Islam, et accueillerait en son sein plusieurs proches des néonazis. Un an après les élections régionales, rien n’a changé ou presque dans le discours des leaders d’AfD : Alexander Gauland, une des têtes de liste du parti, dénonce entre autres « l’islamisation croissante » de l’Allemagne.

Supprimer les cours de religion musulmane à l’école

En mars dernier, AfD dévoilait ses principales propositions en vue des législatives qui auront lieu dans quatre jours. Outre « l’expulsion des immigrés délinquants », les membres d’AfD désirent « supprimer complètement » le regroupement familial pour les réfugiés. Ils veulent également organiser un référendum populaire sur l’interdiction du port du voile dans les services publics et dans les écoles, mais aussi supprimer les chaires de théologie islamique dans les universités allemandes et les cours de religion musulmane dans les écoles publiques. Alexander Gauland, vice-président d’AfD en 2016, avait affirmé que l’existence de l’Islam « dans le cadre d’une constitution démocratique est impossible. » Ce même Alexander Gauland vient d’ailleurs d’être épinglé pour avoir vanté les mérites de… la Wehrmacht, l’armée nazie.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une