Lecture : « La question Halal, sociologie d’une consommation controversée », par Christine Rodier. Un travail d’observations et d’analyse.

La sociologue Christine Rodier nous dévoile, à travers une enquête de terrain, les dessous de la consommation des produits halal en France. Ainsi, la sociologue traite de la problématique halal sous tous ses aspects : réappropriation d’une culture et question communautaire sous-jacente donc, acte de consommation, relation avec le religieux, problématique de l’immigration, etc.

Une typologie des consommateurs par Christine Rodier

Quatre profils sont alors élaborés, ou 4 types de « mangeurs » selon la terminologie de l’auteur : 1) Le mangeur « ritualiste » : entre tradition et devoir religieux ; 2) Le mangeur « consommateur » : du thé à la menthe au carpaccio hallal ; 3) Le mangeur « revendicatif » : le halal comme affirmation identitaire et renforcement d’une solidarité négative ; 4) Le mangeur « ascète » : quand le halal s’apparente à une discipline sportive.

Si la typologie peut sembler floue en se fiant uniquement à leur titre, elle présuppose néanmoins une subjectivité dans l’appréhension et donc dans le comportement du consommateur de produit halal : bref, ils ne sont pas tous les mêmes!

À travers un travail d’observations et d’analyse, Christine Rodier traite du rapport au halal et non du halal en soi. Ainsi, elle n’entre pas dans une polémique mais tente de comprendre un état de fait. Un des rares ouvrages dépassionné sur cette question…

Yassine Bannani

Laisser un commentaire