Le Mali a annoncé ce matin ses deux premiers cas confirmés de coronavirus, sur deux Maliens rentrés de France mi-mars.

Le Mali figurait parmi les rares pays d’Afrique à ne pas avoir officiellement déclaré de cas alors que les sept voisins de ce pays sans frontière maritime l’avaient fait.

Des régions entières sont rendues quasiment inaccessibles aux services de l’Etat en raison des violences et des conflits intercommunautaires qui ensanglantent ce vaste pays sahélien depuis 2012. Le Mali figure par ailleurs à la 184e place sur 189 de l’indice de développement humain de l’ONU.

L’apparition de la maladie y est un motif de préoccupation particulière.

Les deux personnes contaminées sont une résidente de Bamako âgée de 49 ans et un homme de 62 ans, originaire de Kayes (ouest), a précisé le gouvernement dans un communiqué.

« Les deux cas sont actuellement pris en charge par les autorités sanitaires du pays », a-t-il dit. Il « invite les populations à rester sereines et à respecter strictement les mesures de prévention recommandées »