Après avoir sillonné l’Afrique pendant 29 ans, puis l’Amérique du Sud pendant une décennie, le Dakar s’est délocalisé au Moyen-Orient, où il compte rester pour au moins cinq ans.

Côté sportif, la présence de la star de la Formule 1 Fernando Alonso devrait attirer tous les regards, mais pour l’instant, c’est avant tout sur le terrain géopolitique que la course, organisée par la société française Amaury Sport Organisation (ASO), fait parler d’elle cette année.

Le choix du pays a effet attisé les critiques, le royaume étant régulièrement pointé du doigt pour des atteintes aux droits humains.

Des ONG redoutent que l’organisation du Dakar n’offre à l’Arabie saoudite une vitrine publicitaire au moment où le royaume ultra-conservateur, toujours associé à l’affaire Khashoggi, cherche à changer son image pour attirer les touristes internationaux.

 Opération de communication

L’association Human Rights Watch (HRW) s’est par exemple élevée contre une « opération de communication et de diversion visant à faire oublier les crimes du régime ».

Vendredi l’association, associée à plusieurs organisations de défense des droits humains dont la Fédération internationale des ligues des droits humains (FIDH), ont une nouvelle fois interpellé ASO, France Télévisions, et plus largement l’ensemble des pilotes et spectateurs du Dakar, leur demandant de ne pas « se laisser aveugler par le spectacle sportif » et que la course ne soit pas « une tribune offerte à l’Arabie Saoudite pour redorer son image et faire oublier ses crimes ».

Les conditions contractuelles de ce Dakar en Arabie saoudite ne sont pas connues dans le détail. Mais, s’ils sont conscients du caractère controversé de leur choix, les organisateurs préfèrent louer la « volonté d’ouverture » de Ryad, alors qu’un tel événement n’aurait pu se tenir sans les réformes de Mohammed Ben Salmane.

Et malgré la polémique qui accompagne le rallye, la course attire toujours autant de concurrents. Ils seront 351 équipages dans les catégories autos, motos, camions, quads et SSV au départ de la course dimanche à Jeddah.