Contactez-nous
, Lallab veut mettre en avant les « résistantes » du quotidien , Lallab veut mettre en avant les « résistantes » du quotidien

Société

Lallab veut mettre en avant les « résistantes » du quotidien

Le 27 avril prochain, l’association Lallab organise un « festival féministe et antiraciste » à la Bellevilloise, à Paris. Après avoir fêté « la sororité » en 2017 et « les héritières » l’année suivante, Lallab veut cette fois mettre « les résistantes » en avant.

Publié

le

Qui sont ces fameuses résistantes ? « Ce sont toutes les femmes qui luttent chaque jour pour que l’on respecte leurs droits, leur dignité et leurs choix », résume l’association Lallab qui fête son troisième anniversaire. L’événement sera « marrainé » par Assa Traoré et se clôturera par un concert de Mona Haydar.

Une nouvelle fois, Lallab mettra en avant aussi bien « des leaders rassemblant des milliers de personnes » que « des héroïnes anonymes du quotidien. » Toutes ces femmes ont en commun de « la force et le courage d’affirmer notre liberté inaliénable de nous définir par nous-mêmes », continuent les membres de l’association féministe.

, Lallab veut mettre en avant les « résistantes » du quotidien

Lallab mettra donc, le 27 avril, « en lumière ces résistantes d’hier, d’aujourd’hui et de demain, qui sans relâche s’efforcent de décoloniser les arts, les cultures et les mentalités pour créer une société plus inclusive et plus respectueuse de tou.te.s. » Au menu, des tables rondes, des « talks inspirants », des stands d’entrepreneuses et des interventions artistiques.

Plusieurs intervenantes sont d’ores et déjà prévues : Rania, des Petits Plats Palestiniens, « résistante par l’assiette sur la cause palestinienne », Nadia El Bouga, sexologue et féministe musulmane engagée, Hajar, femme engagée pour faire découvrir la musique arabe et son histoire via son podcast « Vintage Arab », ou encore Nora Khalil, gréviste des femmes de ménage Hyatt.

Inscriptions au festival Lallab Birthday : cliquez ici.

A la une