Contactez-nous
, La laïcité, le sujet qui divise La République en Marche , La laïcité, le sujet qui divise La République en Marche

Politique

La laïcité, le sujet qui divise La République en Marche

Suite à la polémique sur le hijab de Décathlon, les députés LREM ont montré leurs désaccords sur les thèmes liés à la laïcité.

Publié

le

Le sujet fâche. Depuis longtemps. Mais il a fallu une intervention d’Aurélien Taché sur France 5, le week-end dernier, pour encore plus creuser le fossé qui sépare les députés de La République en Marche sur le thème de la laïcité. Suite à la polémique sur le hijab de Décathlon, le député a comparé le foulard et le serre-tête, avant de s’en expliquer longuement. Malgré les explications, le bureau exécutif du parti LREM a décidé de mettre ce sujet à l’ordre du jour. Il faut dire que, depuis la polémique sur Décathlon, les députés ont montré leurs divisions.

Des divisions qui risquent de perdurer. D’abord parce que La République en Marche est née sans véritable histoire et regroupe des élus de tous horizons. Aucune ligne sur le thème de la laïcité n’a d’ailleurs réellement été définie. Et pour cause : Emmanuel Macron n’a jamais tranché sur le sujet et laisse d’ailleurs souvent ses ministres monter au front. De quoi être coincé dans une cacophonie générale difficile à décrypter.

Depuis un an, le chef de l’Etat est sommé de se positionner sur la laïcité. Il avait d’ailleurs promis un grand discours sur ce thème. Sauf que, ce discours, les Français l’attendent toujours. En attendant d’avoir une ligne claire à suivre, les députés LREM s’écharpent. Tous comme les ministres d’ailleurs. Emmanuel Macron va devoir se positionner rapidement. Et ce sera certainement un point de rupture au sein de LREM, dont les députés oscillent entre la vision d’Aurélien Taché et les idées, hostiles aux musulmans, du Printemps républicain.

A la une