L’argument de la laïcité, un racisme caché qui ne dit pas son nom ?