Contactez-nous

Société

A Lagny-sur-Marne, des musulmans visés par des cocktails Molotov

Des tentes de musulmans privés de mosquées à Lagny-sur-Marne ont été visées par des cocktails Molotov qui ont provoqué un début d’incendie.

Publié

le

Des tapis de prière brûlés. Voilà les stigmates de l’attaque aux cocktails Molotov de tentes qui abritent des fidèles musulmans à Lagny-sur-Marne. Depuis le début du ramadan, et suite à la fermeture de la mosquée fin 2015, des musulmans se sont installés sur un terrain désaffecté qui appartient à l’Etat. La mairie n’a cessé, depuis plusieurs mois, de s’opposer aux prières de rue, en appelant même le gouvernement à empêcher les musulmans de pratiquer leur culte. Mais en décembre dernier, le ministère de l’Intérieur avait exhorté le maire de Lagny-sur-Marne à « mettre un local à disposition » des fidèles. En mai dernier, alors que le ramadan 2017 arrivait, les forces de l’ordre avaient démonté une tente installée au centre de la ville par les musulmans de la localité de Seine-et-Marne. Les fidèles ont toutefois tenu à continuer d’occuper ce terrain autrefois investi par des Roms. Mais dans la nuit de vendredi à samedi, deux cocktails Molotov ont été lancés contre les tentes, provoquant un début d’incendie. Si aucun blessé n’est à déplorer, les fidèles sont aujourd’hui choqués. La municipalité, elle, botte en touche et affirme que cette attaque résulte d’un « conflit entre deux communautés pour l’occupation du site ».

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une