Contactez-nous

Économie

Kenya-Emirats Arabes Unis : nouvelles opportunités de coopération

Principale locomotive des pays Est-Africain, le Kenya souhaite profiter des accords bilatéraux entre ce pays et les Emirats Arabes Unis pour créer de nouvelles opportunités commerciales.

Publié

le

Principale locomotive des pays de l’Afrique de l’Est, le Kenya souhaite profiter des accords bilatéraux avec les Emirats Arabes Unis pour créer de nouvelles opportunités commerciales.

Renforcement des liens commerciaux entre le Kenya et les Emirats Arabes Unis

Dans une récente réunion entre M. Saif Mohammed Al Midfa, PDG d’Expo Centre Sharjah, et M. Kariuki Mugwe, Consul Général du Kenya, les deux hommes ont discuté du renforcement des liens commerciaux et de l’exploration de nouvelles opportunités de coopération.

« Le Kenya est un sérieux partenaire commercial des EAU. Ensemble, nous pouvons assister la communauté d’hommes d’affaires des deux bords afin qu’ils tirent avantage des opportunités de commerce et d’investissement. » a dit M. Midfa après la réunion.

De forts liens commerciaux aideront les EAU et la communauté de businessmen de la région à tirer parti du Kenya. Lequel Kenya est perçu comme étant la place financière et commerciale de cette région Est-Africaine. Avec des accords bilatéraux entre Kenya et Emirats Arabes Unis atteignant un milliard de dollars en 2012, il existe assez de potentiel pour renforcer le commerce entre les deux parties.

Il faut rappeler que le Kenya a été depuis longtemps un partenaire stratégique des EAU. Les Emirats ont en effet investis dans le secteur privé du pays comme l’aviation, les mines, l’éducation, l’énergie renouvelable, le pétrole et le gaz, et les secteurs manufacturiers.

Côté kenyan, les foires organisées par Expo Centre Sharjah ont été l’occasion aux hommes d’affaires Est-Africains d’explorer les possibilités existantes sur le marché émirati, en particulier le « Halal Middle East Exhibition & Congress ».

Kenya et Emirats Arabes Unis : la stratégie du marché halal

« Les distributeurs kenyans sont très actifs sur le marché régional halal. L’Industrie halal kenyane cherche à déployer son offre tant sur son marché intérieur que sur le marché à l’export. Les Emirats Arabes Unis, qui tendent à devenir une plaque tournante majeure du commerce halal, offrent d’importants potentiels. Le Congrès Halal Middle East sera une plateforme idéale pour les businessmen Kenyans d’explorer de nouveaux marchés » a ajouté M. Midfa.

Le troisième Halal Middle East Exhibition & Congress se tiendra à l’Expo Centre Sharjah du 8 au 10 décembre 2014. Dans sa précédente édition de 2013, Halal Middle East a vu une importante participation d’industriels et d’hommes d’affaire venus de partout dans le monde. Cette participation importante s’inscrit dans la volonté des EAU de devenir une place économique islamique de premier plan.  Dans l’optique de devenir un acteur majeur du marché halal, les EAU ont organisé la première réunion d’experts pour la certification halal.

M. Midfa a également rapporté : « nous avons aussi discuté de la possibilité d’inviter des délégations commerciales kenyanes à l’Expo Centre Sharjah. Depuis que les foires couvrent un large spectre d’industries et qu’elles attirent des profils venus des quatre coins du monde, l’exposition sera l’occasion pour les hommes d’affaire kenyans de signer de nouveaux partenariats tant avec les fournisseurs qu’avec les distributeurs. »

C’est donc officiel : Kenya et Emirats Arabes Unis : la stratégie gagnant-gagnant est en train de se mettre en place.

Source : ici

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une