Contactez-nous

International

Jérusalem: Israël mène des dizaines d’arrestations pour éviter des troubles

Les forces israéliennes ont arrêté aujourd’hui des dizaines de personnes pour éviter des troubles autour de l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem, théâtre d’incidents entre fidèles musulmans et policiers israéliens ces derniers jours.

Publié

le

Aujourd’hui, la police israéliennes a procédé à plusieurs arrestations à Jérusalem près de l’Esplanade des Mosquées. En tout, 60 personnes ont été arrêtées, selon un porte-parole de la police.

Elles sont soupçonnées d’avoir cherché à encourager les fidèles à la violence et aux troubles après la grande prière musulmane du vendredi.

Interrogé par l’AFP, le porte-parole les a présentées comme des Arabes, appellation qui peut faire référence à des Arabes israéliens ou à des Palestiniens.

« La police continuera à procéder à des arrestations et fait le nécessaire pour que les prières sur le Mont du Temple (nom donné à l’Esplanade des Mosquées par les juifs) se tiennent de manière respectueuse », a fait savoir le porte-parole, Micky Rosenfeld.

Les incidents semblent avoir été provoqués après la pose, par les autorités israéliennes et dans l’enceinte de l’Esplanade, d’un cadenas sur une porte donnant accès à la mosquée et à des bureaux.

Ces bureaux sont fermés sur ordre de la justice israélienne depuis 2003, a indiqué la police. Mais des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent qu’avant la pose du cadenas des dignitaires musulmans sont entrés dans les lieux pour prier.

Cette semaine, des heurts ont donc opposé forces israéliennes et Palestiniens qui cherchaient à arracher le cadenas. Cinq personnes ont été arrêtées lundi et 19 autres mardi, selon la police israélienne.

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une