Contactez-nous

Société

Jean-Pierre Pernaut ne veut pas de femmes voilées dans son JT

Le 12 février dernier, Jean-Pierre Pernaut a censuré un sujet du JT de TF1 parce qu’une femme voilée était interrogée. « Il n’y aura pas de femmes voilées dans mon journal ! », a asséné le présentateur vedette de TF1 à son équipe.

Publié

le

Ce n’est pas vraiment une surprise… Jean-Pierre Pernaut, le journaliste-présentateur vedette du journal télévisé de 13 heures sur TF1, n’est pas un islamophile convaincu. BuzzFeed avait déjà, dans un article, pointé le fait que Pernaut « likait », sur Facebook, beaucoup de publications proches de l’extrême droite.

Selon Le Canard Enchaîné de la semaine, le présentateur du JT de la première chaîne privée de France a même censuré un micro-trottoir qui devait être diffusé lors de l’édition du 12 février dernier parce qu’une femme voilée avait été interrogée.

Pour un sujet consacré au projet de loi rendant obligatoire la présence des drapeaux français et européen, ainsi que du refrain de « La Marseillaise » dans les salles de classe, Jean-Pierre Pernaut aurait « passé une tête en salle de visionnage », indique l’hebdomadaire.

En s’apercevant qu’une femme voilée avait répondu aux questions du journaliste, « JPP » aurait alors déclaré : « Il n’y aura pas de femmes voilées dans mon journal ! » Et qu’importe si cette femme disait, comme dans le micro-trottoir, que ses deux enfants connaissent le refrain de « La Marseillaise » sur le bout des doigts.

Une façon dictatoriale de diriger sa rédaction. « C’est mon journal, je fais ce que je veux », aurait conclu le présentateur à son équipe qui a décidé de proposer son micro-trottoir dans l’édition de 20 heures dont le présentateur a, lui, décidé d’accepter la diffusion.

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une